Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, décembre 4 2016

Les maisons fleuries

Elles font des envieux les maisons de nos cousins d'Alsace.

Que de fois, quand nous franchissons "la ligne bleue des Vosges" pour redescendre dans la belle province toute proche, nous sommes en admiration devant les maisons au style si particulier, avec des façades bien entretenues et une floraison qui fait notre ravissement.  Un air musical nous parvient aux oreilles :

Que notre Alsace est belle
Avec ses frais vallons
L'été mûri chez elle
Blé, vignes et houblon.

Si au cours d'une excursion nous allons plus à l'Est, traversant le Rhin, nous parvenons chez nos cousins germains de Forêt Noire et nous voyons que, par delà les terribles guerres qui ont meurtri les demeures et les hommes, le pays nous présente là aussi des maisons peintes et fleuries du plus bel aspect. Si nous poursuivons notre périple à l'Est vers l’Autriche le constat est identique : Ils ont de belles maisons accueillantes et fleuries. Quel régal pour les yeux.

Et nous, en Lorraine, sommes-nous à la traîne ? En retard par rapport à tous ces exemples ?

Nous aussi nous avons connu des guerres, nous aussi nous avons des maisons présentables, mais quelle timidité par rapport à nos voisins. Certes le traditionnel tas de fumier des fermes lorraines du siècle dernier a disparu du décor de nos villages. C'est heureux. Nous avons des individualités qui cultivent l'art du pot de fleurs, du massif coloré par toutes les floraisons, nous avons des équipes de bénévoles qui se dévouent chaque saison pour relever le défi : Avoir un beau village. Mais il convient d'avouer : il reste beaucoup à faire.

Nous constatons que certaines maisons ont besoin "d'un coup de peinture sur la façade, sur les portes et fenêtres". D'aucuns pourront prétendre "qu'ils ont autre chose à faire!". Essayons de les persuader que vivre dans un beau décor apporte une part de bonheur. D'autres invoqueront "leur grand âge pour renoncer à faire quoique ce soit !" Peut-être qu'un acte de bénévolat, tout au moins dans la présentation essentielle, pourrait apporter une solution. L’entraide peut se révéler positive pour essayer d'atteindre un visage agréable, accueillant de notre village.

Et par dessus tout ça, si on ajoutait des fleurs...on obtiendrait des maisons fleuries... un village où il fait bon vivre.

Qu'en pensez-vous ?


Jean  SPAITE    Décembre 2016

Voici quelques belles façades rénovées vues au cours d'une promenade dans les rues du village :

MaisonRenovees01.jpg

MaisonRenovees02.jpg

MaisonRenovees03.jpg

MaisonRenovees04.jpg

jeudi, décembre 1 2016

Saint Nicolas

SaintNicolasImageEpinal.jpgLe 6 Décembre de chaque année, nous fêtons la St Nicolas, le Saint Patron des Lorrains.
Nous avons en mémoire la comptine enfantine chantée bruyamment par les filles :

Saint Nicolas mon bon patron
Apporte-nous des macarons
Des dentelles pour les demoiselles
Des coups d'bâton pour les garçons !


Certes des dentelles pour les coquettes, mais aussi des mirabelles pour les gourmandes !
Et les garçons avaient toujours droit aux coups de bâton, les vilains, les pas gentils !!
Au fil des ans, ils deviennent grands les garçons, ils deviennent gentils et les filles alors les aiment, les garçons. O miracle de St Nicolas, le patron des fiancés !!!

Beaucoup plus sérieux, sacré, est le cantique chanté en la basilique de St Nicolas de Port en l'honneur du Bon St Nicolas le jour de sa fête. Vous pourrez vivre en direct si vous assistez à la procession avec le millier de Lorrains qui s'y sont rassemblés. A chaque reprise du refrain du cantique vous lèverez votre cierge, vous porterez vers le Ciel la flamme à la gloire du Saint Patron des Lorrains en chantant en chœur " St Nicolas ton crédit d'âge en âge..." A ce moment vous vous sentirez vraiment LORRAIN. 
ProcessionSaintNicolas.jpg

Le célèbre cantique est riche de 30 couplets.

Nous vous proposons les paroles du refrain qui, j'en suis sûr, vous fera revivre vos émotions de Lorrain, et (seulement ) trois couplets.

Bonne Fête de Saint Nicolas à tous.

Jean Spaite - Décembre 2016

Cantique de SAINT NICOLAS.
 
Refrain:
          St Nicolas ton crédit d'âge en âge
          A fait pleuvoir tes bienfaits souverains
          Viens couvre encore de ton doux patronage
          Tes vieux amis les enfants des lorrains.

Couplets:
      
          De tes bienfaits célébrons la mémoire
          Nous voulons tous à jamais te bénir
          Ce sanctuaire est empreint de ta gloire
          Il en redit l'immortel souvenir.


          O Saint Patron en tous lieux on t’honore
          Tu sais du Ciel apaiser le courroux
          Sur l'océan le matelot t'implore
          Et le captif te supplie à genoux.

          Viens nous bénir de ta main paternelle
          Garde en nos cœurs le dépôt de la foi
          Pour mériter la couronne éternelle
          O Saint Patron nous espérons en Toi.

Et pour ceux qui veulent voir et entendre cet hymne à Saint-Nicolas, voici un lien youtube (Mais vous en trouverez plein d'autres)

Crédit photographique :

La photo de la procession de Saint Nicolas provient du site La Lorraine d'Hier et d'Aujourd'hui

La gravure de Saint Nicolas est une Image d'Epinal

lundi, novembre 14 2016

11 Novembre 2016 - Cérémonie du Souvenir

11_novembre_2016_-_04.jpg

La traditionnelle cérémonie du Souvenir de la célébration de l'armistice de la première guerre mondiale s'est déroulée au monument aux morts devant le cimetière communal.

A 10 H. malgré un temps incertain et plutôt frais, une partie de la population s'était rassemblée autour de Mr. Patrick LOUIS-CASTET Maire de la commune et du Commandant BOULANGER E.R.  Cette année 2016 nous avions la présence de 6 Sapeurs-Pompiers du centre d'intervention de Lunéville en uniforme et de 4 Porte-drapeaux du Souvenir Français. La chorale locale était aussi présente. Après lecture de la lettre du Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, l'appel des morts de la guerre enfants de Fréménil, et le dépôt de deux gerbes de fleurs, la musique de la Marseillaise,notre hymne national, a retenti dans notre campagne lorraine. Mr. le Maire a ensuite invité les participants à la cérémonie au vin d'honneur qui s'est déroulé dans la maison communale.

La cérémonie du Souvenir nous rappelle le sacrifice de ces enfants du début du XXème siècle qui ont terriblement souffert lors de la grande guerre 14-18 en y rattachant également les morts de la seconde guerre mondiale.
Qu'ils reposent en Paix.


Jean  SPAITE     Novembre 2016

11_novembre_2016_-_01.jpg11_novembre_2016_-_02.jpg11_novembre_2016_-_03.jpg

mercredi, novembre 2 2016

Pour les amoureux des trains... (Novembre 2016)

L'Est Républicain du Lundi 31/10 2016, page Région RL021, sous la rubrique "Les coulisses de la politique" nous donne des informations intéressantes :

VANDIERES: Masseret épinglé par la FNAUT au Congrès National.

On connaissait le "carton rouge" au football et le "prix citron" en politique.

Voici, en matière de transport cette fois le "ticket rouge" attribué par la FNAUT (Fédération Nationale des Usagers des Transports) à Jean-Pierre Masseret.
Lors du congrès national à STRASBOURG le 23 Octobre, les oreilles de l'ancien président du conseil régional de Lorraine ont sifflé vertement. Monsieur Masseret a ainsi été épinglé par le mouvement. "Il a fait échouer par son comportement irresponsable le projet de la gare TGV-TER de VANDIERES alors qu'il avait promis la réalisation à maintes reprises et avait en mains tous les moyens pour le faire aboutir".  
2016-11-02-102817_471x252_scrot.png

Après SCHENGEN, PERL réclame aussi VANDIERES.

Les courriers des mairies de Lorraine et d'ailleurs réclament que la gare d'interconnexion de VANDIERES soit réalisée, continuant de s'accumuler chez les défenseurs du projet. Mais pas seulement. Dernier en date, celui du maire de PERL (Allemagne) qui rejoint l'avis de la commune de SCHENGEN. Un courrier développant le "plein soutien" pour VANDIERES "composante majeure pour la réalisation d'un réseau d'infrastructures accessibles à tous". Rappelons que, dans le Grand Est, la Lorraine, pourtant plus peuplée que l'Alsace et la Champagne-Ardenne, est la seule à ne pas avoir de gare d'interconnexion sur son territoire.

Attendons la suite...

Jean  SPAITE  Novembre 2016.

lundi, octobre 31 2016

Pour les amoureux des trains (Encore...)

Décidément, il n'y en a que pour les trains dans ce pays-là !!!

PanneauGareTacot.jpg
Et pourtant il nous a quitté depuis 1942 mais quel souvenir il a laissé sur un air de regrets dans toute la région desservie qui se transmet même dans les générations qui ne l'on pas connu. A tel point que pour la réalisation de la fresque constituée par des tableaux peints exposés au centre du village, le PREMIER à être réalisé a été "la gare LBB de FREMENIL avec l'arrivée du TACOT".

Les collectionneurs de cartes postales reconnaîtront facilement l'ancienne photographie réalisée par Monsieur BASTIEN libraire-éditeur à LUNEVILLE en 1911 peu après l'inauguration de la ligne, qui a servi d'inspiration au groupe d'amateurs talentueux du club de peinture local. Sur la carte postale d'origine figuraient : au centre, Mademoiselle Germaine KREMER, "la première Chéfesse de gare" avec son tablier blanc, avec à gauche Monsieur Adolphe HEFTER, le patron du café du village également boulanger, qui vouait une profonde admiration pour le TACOT, symbole de l'ère moderne.

Nous sommes certains que des "Amoureux des Trains" voudront faire une petite visite à notre village lorrain pour, eux aussi, voir encore " LE TACOT " .

Jean  SPAITE     Novembre 2016

- page 1 de 62